Conférence – Lien social émancipateur et modèles de justice “un modèle pour la résolution citoyenne des conflits”

Date et heure: 31 Août 2012, 18h

Lieu: CHUV, Hôpital Beaumont, Avenue de Beaumont 29 1011 Lausanne

«Il ne suffit pas qu’un individu se demande, en y réfléchissant à deux fois, s’il lui serait possible d’adhérer à une norme. Il ne suffit même pas que tous les individus procèdent, chacun dans son coin, à cette délibération, pour qu’ensuite on enregistre leur suffrage. Ce qui est exigé c’est une argumentation “réelle” à laquelle participent, en coopération, les personnes concernées»
(Habermas, 1986, p. 88).

Cette contribution aborde le lien social à travers trois références analogiques: guerrière, du marché et de l’apprentissage. Elles semblent s’opposer sous certains aspects mais se présentent souvent comme entremêlées dans les représentations et les pratiques du « vivre ensemble ». Décrites et problématisées, ces analogies sont rapportées à deux modèles de justice – punitif et réparateur, dont le dernier possède un potentiel émancipateur du lien qu’il s’agit de développer en favorisant l’éducation, mais qui représente déjà un germe de changement au niveau épistémologique, éthique et politique, par rapport aux pratiques gouvernées par la logique pénale. Le modèle réparateur revendique une perspective holiste et utopique de la justice dont la finalité est de favoriser et de promouvoir l’accroissement et la qualité de la démocratie ou, autrement dit, de mieux vivre ensemble. Par ailleurs, cet article est l’occasion d’interroger la notion de communauté, tout en explorant la nécessité d’une nouvelle définition. (Pensée plurielle 1/2012 (n° 29), p. 61-74, http://www.cairn.info/revue-pensee-plurielle-2012-1-page-61.htm. DOI : 10.3917/pp.029.0061.)

 

L’orateur : Fernando Carvajal Sánchez, Chargé d’Enseignement – faculté de Psychologie et Sciences de l’Education – Université de Genève

 

Presentación Simposio ACIS 2012

En el marco de la celebración de sus veinte años, ACIS está organizando su segundo Simposio, que se llevará a cabo en el EPFL de Lausana, los días 02 y 03 de Noviembre del presente año.

 

El objetivo principal de este evento es evaluar la situación actual de las relaciones bilaterales en materia de intercambio científico entre Colombia y Suiza, promoviendo el desarrollo sostenible a través de la excelencia y el intercambio tecnológico y científico entre los dos países. En este simposio se pretende presentar, analizar y buscar proyectos de potencial éxito, así como reafirmar con proyectos ya realizados, la importancia de esta interacción. Se espera que este evento sea multidisciplinario, contemplando áreas como las ciencias exactas, Medicina, Humanidades hasta Artes. Por esta razón, este simposio está dirigido principalmente a las Universidades, gobiernos y a la industria.